Habitat: nouvelle offensive contre les entreprises

opgi

Depuis le début du mois, les OPGI et les directions du logement, ont adressé, à travers tout le territoire national, des milliers de mises en demeure aux entreprises privées qui ont accusé d’énormes retards dans la réalisation des projets liés au logements et aux opération annexes, notamment la viabilisation et les réseaux divers.

Les analystes expliquent ce réveil soudain et massif par des instructions fermes, adressées par le ministre de l’habitat Abdelwahid Temmar qui compte parmi les plus proches du premier ministre Ahmed Ouyahia.

A travers la résiliation de dizaines de contrats de réalisation de projets de logements, Temmar avait causé au trésor public un préjudice énorme qui ne va être quantifié que dans deux ou trois ans. En outre, des dizaines de milliers de logements sont retenus en otage d’une décision de rallonge budgétaire qui va certainement affecter les équilibres de la trésorerie du Gouvernement.

Sachant qu’il ne peut plus compter sur l’appui de Ahmed Ouyhia, lui-même sur la sellette depuis des mois, Temmar s’est tourné vers les opérateurs algériens qu’il menacent de la rituelle résiliations de contrats aux tords exclusifs de l’entrepreneur, pour plaire aux décideurs.

LIRE AUSSI Square Port Said: les cours du 18 octobre 2018

1 Rétrolien / Ping

  1. EGT Centre: le Bereg en ligne de mir - e-Bourse d'Algérie

Les commentaires sont fermés.