Gvapro: le nouvel enjeu des fermes pilotes

Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pèche, Abdelkader Bouazghi, a appelé samedi les cadres du Groupe Valorisation des produits agricoles (Gvapro), à fournir plus d’efforts à l’effet de développer et de valoriser les produits agricoles, a indiqué un communiqué du ministère.

Les 74 fermes pilotes qui ont été rattachées récemment au groupe « doivent servir d’exemple en matière de progrès technologique et d’investissement intégré », note la même source.

Présidant une réunion de travail avec les cadres du Groupe, le ministre a également appelé ces cadres « à promouvoir le développement des cultures intensives en partenariat avec les investisseurs nationaux » potentiels ayant des références professionnelles dans le domaine.

LIRE AUSSI Risque de change: publication prochaine de l’instruction

M. Bouazghi a exhorté les cadres du Groupe à fédérer les synergies pour donner un élan au secteur de l’agriculture, considéré comme la locomotive du développement et de la diversification de l’économie nationale, ajoute le communiqué.

Selon lui, le Groupe a un grand rôle à jouer dans le développement des filières stratégiques, notamment les céréales, la pomme de terre, l’oléiculture, les dattes, etc.

Il a également souligné l’importance du développement de la semence de pomme de terre qui relève de la souveraineté nationale.

A cet effet, il a exhorté les cadres du Groupe à consentir plus d’efforts à même de satisfaire la demande nationale en semence de pomme de terre et sortir de la dépendance du marché extérieur.

Pour rappel, le Groupe Gvapro dispose dans son portefeuille six (06) Entreprises publiques économiques (EPE/Spa) et de 74 fermes agricoles totalisant une surface agricole totale de 31.170 hectares, de 28.520 hectares de superficie agricole utile (SAU) et de 7.955 hectares de superficie irriguée.

Parmi ses missions figure la relance des productions agricoles à travers un investissement axé essentiellement sur les sous-produits viticoles, oléicoles et phoénicicoles.

L’exploitation de ces fermes se fait dans le cadre d’un  partenariat public/privé qui vise à court terme, le développement de la semence de pomme, ainsi l’amélioration de l’arboriculture en intensif et hyper-intensif notamment l’oléiculture et l’agrumiculture.

Les programmes d’investissement du Groupe seront menés par une gestion managériale aux fins de relancer l’activité agricole au niveau de ces exploitations et diffuser les progrès techniques aux agriculteurs environnants.

LIRE AUSSI Agriculture: récupération des terres non exploitées

A noter que le Groupe Gvapro, a été créé en décembre 2016, suite à la restructuration des Sociétés de gestion de participations de l’Etat (SGP) du secteur de l’agriculture en quatre groupes dans le cadre de la réorganisation du secteur public marchand décidée par les pouvoirs publics.

En effet, la SGP développement agricole (SGDA) a été scindée pour créer deux groupes à savoir Valorisation des produits agricoles, et  Génie rural.

Le Groupe Valorisation des produits agricoles, spécialisé notamment dans les arbres fruitiers, regroupe l’Office national de commercialisation des produits vitivinicoles (Sotravit), la Sud datte compagnie (Sudaco), la

Société oléicole d’Algérie (SOA), la Société Agro-développement (Sagrodev), spécialisée dans la production de semences de pomme de terre, la Société (Sarbo), spécialisée dans la production des fruits et la Société (Agral), spécialisée dans la mise en valeur des terres.

 LIRE AUSSI Algérie-UE: projet d’appui aux transports