Grupo Puma: l’eldorado algérien se dessine

Le groupe espagnol Grupo Puma affiche une santé insolente en Algérie. Depuis qu’il s’est associé au groupe Hasnaoui de Sidi Bel Abbes, ce fabricant de mortier blanc et de colles spéciales pour les constructions, a fait explosé les chiffres sans pour autant s’afficher.

Rien que sur le chapitre du prestige, Grupo Puma se targe de voir son produit associé à la construction des plus belles bâtisses d’Algérie:   Sheraton de Annaba, Mariott de Constantine, Park Mall de Sétif, Résidence Helios d’Oran… De quoi faire des jaloux dans le secteur du bâtiment.

LIRE AUSSI Maïs: l’ONAB a acheté 70 mille tonnes

Associé à Hasnoui depuis 2006, le groupe espagnol gère deux usines en Algérie. Les plus importantes de son réseau international.

La première a été lancée à Sidi Bel Abbes alors que la seconde est née en avril dernier à Khroub (Constantine). Avec ces deux entités, Grupo Puma compte s’accaparer 75% du marché national et ambitionner, plus tard, des exportations notamment en direction des pays du Maghreb.

Fabriqué avec des matières locales, les produits de Grupo Puma vont s’attaquer à un marché dominé depuis trois décennies par les importateurs. On avance le chiffre de 100 millions d’euros qui étaient dépensés pour l’importation des produits qui sont désormais disponibles avec un label algérien.

LIRE AUSSI Divergence Gouvernement-Haddad: Naghza et Hannoune soutiennent Tebboune