Groupement TFT (Sonatrach): voilà comment les français se moquent de la réglementation

Le Groupement Tin Fouyé Tabenkort (Sonatrach-Total-Repsol), régi pourtant par le décret législatif n°93-08 du 25 avril 1993, vient d’attribuer dans des conditions peu orthodoxes un contrat de formation, d’une année, d’Anglais au Profit de son personnel.

Le hic est que le bénéficiaires de ce marché, Safety Integrated Solutions, basé à Hassi Messaoud, a lancé aujourd’hui sur sa page facebook, une annonce pour recruter des enseignants et prie les candidats de lui transmettre les CV. Autrement dit, lors de la remise de l’offre, le soumissionnaire n’avait pas présenté les CV de ses enseignants.

Depuis l’accord conclu avec Ould Kaddour, portant sur l’extension de la durée du contrat, les français de Total ont redoublé de mépris à l’égard des lois algériennes et se moquent de tous ceux qui tentent de l’appliquer.

LIRE AUSSI Conflit autour de la vente des génériques: les pharmaciens en grève le 12 juillet