Groupe Télécom Algérie: l’IGF en force

Par décret présidentiel daté du 29 mars dernier, une étrange fin de fonction a été décidée à l’Inspection Générale des Finances (IGF). Trois hauts cadres de cette instance ont demandé leur départ et le président de la République a approuvé leur départ.

Il s’agit de Karim Heddouche, directeur de missions; Mohamed Sofiane Hadj-Sadok, directeur d’études; Riadh Saidi, chargé d’inspection. Ces trois cadres ont ensuite rejoint le Groupe Télécom Algérie (GTA).

Le premier a été nommé au poste d’inspecteur général, le second a été placé DRH du groupe et le troisième désigné au poste d’auditeur senior du groupe.

Ahmed Choudar, le président de GTA, a opté pour les financiers pour asseoir la bonne gouvernance du groupe public.

gta