Groupe Sider: Lakhdar Ouchich nouveau P-dg

Un nouveau président directeur général (PDG) a été installé à la tête du groupe Sider d’Annaba, avec des directives pour apporter le soutien nécessaire aux filiales sidérurgiques, en particulier le complexe d’El Hadjar, en vue d’atteindre les objectifs de production escomptés, a-t-on appris, mardi, du responsable des relations publiques du complexe Sider, Hichem Bamoun.

La nomination de Lakhdar Ouchich, ancien cadre au sein du groupe et spécialiste des activités des filiales de sidérurgie, à la tête du groupe Sider, s’inscrit, selon le même responsable, dans le cadre d’une série de mesures visant à assurer l’encadrement et l’accompagnement par des personnes expérimentées, dans le domaine de l’industrie sidérurgique, notamment au complexe Sider El Hadjar qui devrait dépasser le seuil de 1 200 000 tonnes par an d’acier commercialisable et ce, dès « le début de l’année prochaine 2019 ».

LIRE AUSSI L’administration douanière œuvre à améliorer ses prestations, notamment aux frontières

Le groupe Sider, dont le siège est situé dans la commune de Sidi Ammar, dans la région de Chaiba, regroupe cinq filiales d’activités sidérurgiques, à leur tête le complexe El Hadjar, qui représente environ 80% de l’activité industrielle du groupe, souligne la même source, qui a rappelé que la capacité productive actuelle de l’unité d’El Hadjar est de l’ordre de 2 800 tonnes d’acier par jour, prêtes à la commercialisation.

Les prévisions de production du complexe Sider El Hadjar pour l’année 2018 sont estimées à 850 000 tonnes d’acier commercialisable, ajoute le même responsable, qui a précisé que la deuxième partie du programme d’investissement et de réhabilitation de ce complexe est en cours de réalisation et porte sur le renouvellement et la modernisation des structures ainsi que les équipements de ses unités.

LIRE AUSSI Le Centre universitaire de Tipasa: promotion en université