Gouvernement: examen des dossiers des finances, agriculture, commerce et ressources en eau

gouvernement

Le Premier ministre Abdelaziz Djerad a présidé mercredi la réunion d’Alger. La réunion du gouvernement a débattu des finances, de l’agriculture et du développement rural, du commerce et des ressources en eau à travers une vidéoconférence, et publiée jeudi. Une déclaration de service. Texte intégral du Premier ministre:

« Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a présidé, le mercredi 26 août 2020, une réunion du gouvernement, par visioconférence, consacrée à:

L’examen d’un projet de décret présidentiel relatif au secteur des finances,

L’examen d’un projet de décret exécutif relatif au secteur des finances,

L’examen d’un projet de décret exécutif relatif au secteur de l’agriculture et du développement rural,

L’exposé du ministre de l’Agriculture et du développement rural portant sur le programme de développement des filières agricoles stratégiques dans le Sud et l’extrême Sud du pays.

L’exposé du ministre du Commerce sur l’adhésion de l’Algérie à l’accord constitutif de la Zone de libre-échange continentale africaine.

L’exposé du ministre des Ressources en eau relatif à cinq (5) projets de marchés de gré-à-gré simple avec des entreprises publiques.

Le gouvernement a entendu une communication du ministre des Finances relative à un projet de décret présidentiel fixant les mesures particulières adaptées aux procédures de passation des marchés publics dans le cadre de la prévention et de la lutte contre la propagation de l’épidémie de coronavirus (Covid-19).

Ce projet de décret présidentiel vise à prendre en charge les contraintes d’ordre réglementaire rencontrées par les ordonnateurs dans la mise en œuvre des mesures exceptionnelles et urgentes qui ont été prises dans le cadre de la prévention et de la lutte contre la propagation de l’épidémie du coronavirus (COVID-19).


Lire aussi: Gouvernement: les secteurs de l’Intérieur, de l’Enseignement supérieur, de l’Industrie et des Ressources en eau examinés


Le gouvernement a entendu une communication du ministre des Finances relative à un projet de décret exécutif fixant les modalités du maintien, à titre exceptionnel, par le Trésor public, de la bonification du taux d’intérêt des crédits accordés par les banques et établissements financiers en faveur des entreprises et particuliers en difficultés à cause de la pandémie du coronavirus (Covid-19).

Ce projet de décret s’inscrit dans le cadre des mesures d’ordre financier prises par les pouvoirs publics pour alléger les répercussions de la pandémie du coronavirus (COVID-19) sur les opérateurs économiques et les ménages, à travers la mise en place des conditions nécessaires à la poursuite de l’activité économique ainsi que l’accompagnement et le soutien des détenteurs de crédits octroyés par les banques et les établissements financiers.

Le gouvernement a endossé ce projet de décret exécutif.

Le gouvernement a entendu une communication du ministre de l’Agriculture et du développement rural relative à un projet de décret exécutif portant création de l’office de développement de l’agriculture industrielle dans le Sud et l’extrême Sud du pays.

Ce projet de décret exécutif portant création de l’office de développement de l’agriculture industrielle constitue un instrument de mise en œuvre de la politique nationale de promotion et de développement de l’agriculture industrielle stratégique dans le Sud et l’extrême Sud du pays.

A ce titre, il assure la promotion des investissements agricoles et agro-industriels et accompagne les porteurs de projets dans les différentes phases de la réalisation de l’investissement.

Le gouvernement a endossé ce projet de décret exécutif.

Le gouvernement a entendu un exposé du ministre de l’Agriculture et du développement relatif au programme de développement des filières agricoles stratégiques dans  le Sud et dans l’extrême Sud du pays (notamment les oléagineux, le maïs, les produits sucriers).

La communication présentée par le ministre de l’Agriculture a porté sur la mise en œuvre d’un programme prioritaire pour le développement des filières stratégiques dans le Sud du pays : la culture du maïs, de la betterave sucrière et des cultures oléagineuses. Le foncier disponible dans l’immédiat à mettre à la disposition des investisseurs pour le lancement des projets structurants est de 100.000 ha dont 50.000 ha à Adrar, 30.000 ha à Ghardaïa et 20.000 ha à Ouargla.

La priorité sera donnée aux cultures ayant un impact prépondérant sur la substitution des importations et partant sur la réduction de nos dépenses en devises.

Le gouvernement a entendu un exposé du ministre du Commerce sur l’adhésion de l’Algérie à l’Accord  constitutif de la Zone de libre-échange continentale africaine.

Le ministre du Commerce a présenté une communication relative à l’adhésion de l’Algérie de l’accord instituant la Zone de Libre-échange continentale africaine (ZLECAF).

Le gouvernement a entendu un exposé du ministre des Ressources en eau relatif à cinq (5) projets de marchés de gré-à-gré simple avec des entreprises publiques:

Quatre (4) marchés pour la réalisation des travaux d’interconnexion des systèmes de dessalement de Honaine avec le système de Souk Tleta (wilaya de Tlemcen).

– Un marché pour le renforcement et la sécurisation de l’AEP de la wilaya de Constantine, projet de parachèvement des travaux des lots n 01 et n 02.

Ces projets s’inscrivent dans le cadre du plan d’urgence décidé par le gouvernement afin de sécuriser et d’améliorer sensiblement l’alimentation en eau potable au niveau des wilayas de Tlemcen et de Constantine et réduire ainsi le déficit enregistré en la matière.

A l’issue de cette communication, le gouvernement a donné son accord préalable pour la passation des cinq (5) projets de marchés selon le mode de gré à gré simple avec des entreprises publiques ».

LIRE AUSSI Investissements: une enveloppe de 1.900 milliards de dinars