GICA: les cimenteries se mettent à la modernisation

gica

Les dirigeants des cimenteries publiques, affiliés au groupe GICA sont désormais conscients des défis qui les attendent à partir de 2022, qui seront marqués notamment par l’abondance du ciment à hauteur de 11 millions de tonnes. Ils ont alors commencé à mettre en œuvre une nouvelle dynamique basée sur la performance.

Cette performance est le souci majeur de la cimenterie de Sigus (Mila) qui a confié au Centre d’Etudes et de services Technologiques de l’Industrie des Matériaux de construction (CETIM) le choix d’un Bureau Conseil pour l’assistance à la mise en exploitation de la nouvelle structure de production.

Dans le même temps, la Société des Ciments de Tébessa a lancé un appel d’offres national et international restreint pour la fourniture, supervision, formation et mise en service d’un système neuf de palettisation et de fardelisation pour sacs à ciment. L’automatisation de la chaine de production devient ainsi une priorité pour le groupe public de production de ciment et de toutes ses filiales.

D’autres cimenteries publiques se mettront au diapason dans le sillage de la modernisation.

LIRE AUSSI Frigomedit: déplacement des cabines de Rouiba

.