Ghardaïa: fin de quarantaine pour le personnel médical de l’hôpital Tirichine

Ghardaïa

Une trentaine de membres du personnel médical de l’hôpital « Brahim Tirichine » de Ghardaïa ayant été en contact avec un malade porteur du nouveau coronavirus (Covid-19) et admis en « isolement sanitaire » fin mars dernier, ont quitté le centre de repos de la station thermale de Zelfana , au terme d’une période de quarantaine, a-t-on appris lundi auprès des autorités de la wilaya.

« Ce staff médical entré en contact avec le premier cas confirmé du coronavirus durant son admission à l’Hôpital, a été testé négatif au test du Covid-19 après un confinement de 14 jours, conformément au protocole médical prévu pour lutter contre cette pandémie », a déclaré à l’APS le wali de Ghardaïa.

« Ces personnes exerçant un noble métier et entrées en contact avec le premier cas confirmé de Covid-19 dans la wilaya de Ghardaïa par l’institut Pasteur Algérie ont été admis en isolement dans un souci de conformité avec les conditions d’hygiène afin d’endiguer la maladie », a précisé M. Boulem Amrani .

« Ce personnel médical qui n’a, à aucun moment , développé des symptômes pouvant être révélateurs du virus corona, a observé une période de quarantaine dans une structure de repos située à la station thermale de Zelfana (60Km Sud/Est de Ghardaïa) avec toutes les commodités et un suivi de leur état de santé quotidiennement sur la base d’une évaluation des risques qu’il présente, de manière à assurer un suivi à distance », a fait savoir un médecin chargé du suivi de ces collègues.

Au terme de leur quarantaine, le personnel médical a été salué par les autorités locales et sous les applaudissements de la population de Zelfana pour leur travail et leur dévouement, a-t-on constaté sur place.

A la lumière de la situation épidémiologique actuelle, le wali de Ghardaïa , a invité les citoyens à respecter les règles d’hygiène et de sécurité sanitaire ainsi que les mesures préventives prises par les autorités du pays notamment « le confinement partiel » pour endiguer cette pandémie coronarienne en faisant preuve de responsabilité et de patriotisme .

Dès la début de la pandémie dans notre pays, une cellule de crise et de veille du Covid-19 a été constitué dans la wilaya pour assurer le suivi de la situation et organiser la coordination entre les différents services pour mieux gérer la prise en charge des patients, a-t-il souligné.

LIRE AUSSI ANEP: début de la purge