Gaz médicaux : le CHU de Constantine offre 17.6 milliards à un fournisseur allemand

Nul ne sait si les autorités publiques sont conscientes du danger, mais le fait est que la vie de nos malades dans les hôpitaux publics est tributaire du bon vouloir d’un fournisseur allemand qui détient presque le monopole sur les gaz médicaux, notamment l’oxygène, dans le pays.

Comme pour l’ensemble des hôpitaux du pays, le CHU de Constantine vient de signer avec l’allemand Linde Gas, un contrat pour la fourniture des gaz médicaux et industriels, pour le montant de 17.6 milliards de centimes, rien que pour l’année 2017.

LIRE AUSSI Poval (Berrouaghia): raz-de-marée turc sur les contrats de pompes

Les difficultés financières des hôpitaux exigent parfois des retards dans les payements des factures du fournisseur allemand. Ce dernier est alors en droit de retarder les commandes et mettre en péril la vie de nos malades.

Linde Gas a racheté l’entreprise nationale des Gaz Industriels pour deux fois riens et devient monopolistique sur la production du gaz médical sur tout le pays.

Ses relations avec la santé du citoyen ne sont que commerciales.

LIRE AUSSI Exclusif: comment le gouvernement compte augmenter la production du lait et limiter l’importation