Gaïd Salah : « La bande, cette minorité agissante a été démasquée »

gaid salah

Le Général de Corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire a effectué une visite de travail au siège du Commandement des Forces Navales, et ce, dans le cadre du suivi de l’exécution du plan de développement des Forces, visant à promouvoir et moderniser les capacités de notre flotte navale.

Le Général de Corps d’Armée, accompagné du Général-Major Mohamed Larbi Haouli, Commandant des Forces Navales, s’est réuni avec les cadres et les personnels des Forces Navales, où il a prononcé une allocution d’orientation diffusée à l’ensemble des unités des Forces Navales, dont nous en donnons les extraits les plus forts :

«Aujourd’hui, nous pouvons dire, et nous en sommes entièrement convaincus, que la locomotive de l’Algérie est bel et bien sur la bonne voie, orientée vers la bonne destination tel que voulu par les valeureux enfants de la patrie, grâce à la fédération des efforts et la confiance réciproque entre le peuple et son armée, qui était son protecteur contre les nuisances de la bande et de ses relais, ainsi que grâce aux décisions courageuses prises par le Haut Commandement de l’Armée Nationale Populaire depuis le début de la crise, et qui ont prouvé leur justesse et leur crédibilité au fil des jours, car elles s’inscrivent toutes dans l’intérêt du peuple et de la patrie.

« Dans ce contexte, il y a lieu de mettre en exergue les efforts soutenus et dévoués que l’Armée Nationale Populaire a consentis afin d’instaurer un climat de confiance et de quiétude, permettant de franchir de nombreuses étapes aux objectifs complémentaires, notamment suite à la tenue du Conseil des Ministres en date du 09 septembre 2019, sous la présidence du Chef de l’Etat, M. Abdelkader Bensalah, durant lequel plusieurs démarches, empreintes de sincérité et de bonne foi ont a été concrétisées, à travers l’amendement de la loi électorale et son adaptation de manière à répondre aux préoccupations et aux attentes des Algériens, et à satisfaire également les revendications pressantes du peuple, suivi de la mise en place de l’Autorité nationale indépendante des élections qui constitue, au regard des larges prérogatives qui lui ont été attribuées, la clé de la réussite de cette échéance présidentielle attendue et cruciale.

« Pour ce faire, cette Autorité nationale indépendante a trouvé toute l’aide et le soutien auprès des différentes institutions de l’Etat, qui lui ont fourni tous les moyens et capacités et prodigué toute forme de facilitation, afin qu’elle s’acquitte de ses nobles missions et de son devoir national avec facilité et aisance.

« C’est dans le prolongement des mêmes efforts et démarches, que s’inscrit la tenue du Conseil des Ministres en date du 13 octobre en cours, pour l’approbation de projets de lois importants, à l’instar des lois des finances et des hydrocarbures, qui constituent une véritable plus-value à même de relancer l’économie nationale et donner un nouveau souffle à l’investissement dans les différents secteurs économiques stratégiques.

« Il a été également procédé à l’approbation du projet de loi complétant l’Ordonnance n°06-02 du 28 février 2006 portant statut général des personnels militaires, où il a été promulgué des dispositions restreignant le droit des militaires, admis à cesser définitivement leur service et versés dans la réserve, aux fins de ne pas exercer une activité politique partisane ou se porter candidat à une fonction élective publique, pour une période de cinq (05) années.

« Cette disposition est justifiée par plusieurs motifs, entre autres, le fait que l’exercice d’une activité politique partisane ou la candidature à une fonction élective publique requiert nécessairement la tenue de déclarations et de débats qui peuvent mener à l’infraction du devoir de retenue et de réserve tel que stipulé par la Loi, ainsi que de l’obligation de préserver les secrets dont le candidat a pris connaissance dans le cadre ou à l’occasion de l’exécution de ses activités au sein de l’institution militaire».

Mettant en exergue le dénouement de l-Armée pour amarrer le pays à un port d’attache sûr, le Général de Corps d’Armée a affirmé que l’Anp demeure celle qui veille jour et nuit, et qui observe et scrute la voie qui mènera l’Algérie vers la destination voulue par le peuple, grâce à l’ensemble des mesures sécuritaires complémentaires à travers lesquelles il sera permis à personne de faire dévier le pays de cette voie tracée qui concrétise la démarche de l’Algérie et de son peuple : «Je tiens également à rappeler que l’Armée Nationale Populaire continue, comme l’a toujours fait, d’honorer les engagements qu’elle a tenus devant Allah, la patrie et l’histoire, à travers son Haut Commandement, pour accompagner en permanence le peuple algérien, ainsi que tous les efforts consentis avec sincérité afin de faire sortir l’Algérie de sa crise et sécuriser de manière totale et globale toutes les étapes du processus électoral à travers tout le pays.

« Le Haut Commandement, qui a veillé et veille toujours vigoureusement à poursuivre les grandes missions assignées à l’Armée Nationale Populaire en toutes circonstances, accorde une grande importance à l’immense responsabilité qui incombe à nos Forces Armées, et rappelle encore une fois que l’Armée Nationale Populaire demeure celle qui veille jour et nuit, et qui observe et scrute la voie qui mènera l’Algérie vers la destination voulue par le peuple algérien. Ce sera une voie sûre, grâce à Allah Le Tout-Puissant, et à l’ensemble des mesures sécuritaires, multiples et complémentaires, à travers lesquelles nous ne permettrons à personne de faire dévier le pays de cette voie tracée qui concrétise la démarche de l’Algérie et de son peuple».

Le Général de Corps d’Armée a présenté, au peuple algérien, ses plus profondes marques de remerciements, de considération et de reconnaissance pour son sens patriotique élevé : «Au moment où nous nous approchons de plus en plus des élections présidentielles, nous tenons à exprimer au peuple algérien, fier et conscient, les plus profondes marques de remerciements, de considération et de reconnaissance pour son sens patriotique élevé, qui s’est traduit par son affluence, en toute conviction et conscience, aux bureaux d’inscription, ce qui a permis la réussite de l’opération d’assainissement et de révision des listes électorales à travers toutes les communes du pays, et ce en totale adéquation avec les revendications populaires.

Menaçant à l’endroit des résidus des réseaux du clan, il dit : « Nous mettant en garde, encore une fois, cette bande et quiconque possède des liens organiques, partisans ou d’intérêt avec elle, ou encore toute autre forme de collaboration contre le peuple et la patrie, et nous rappelons que la justice a repris, grâce à Allah, la place qui lui sied après avoir récupéré toutes ses prérogatives et s’acquitte de ses missions avec sérieux et de manière normale, à l’instar de toutes les institutions de l’Etat. Quiconque ne respecte pas les lois de la République se verra infliger la sanction méritée. La loi sera appliquée avec toute la rigueur requise à l’encontre de toute personne qui tente d’entraver ce processus électoral décisif, ou d’influencer, désespérément, la conscience du peuple algérien et son empressement à participer massivement et avec détermination, aux prochaines présidentielles. Le peuple, conscient de tous les dangers qui guettent l’Algérie, estime, à juste titre, que le salut du pays passe par ses fidèles enfants, et ne permettra pas à cette minorité dépourvue de patriotisme, de faire usage de mensonge et de désinformation et de déformer la vérité, en croyant que cela lui permettra encore une fois de tromper tout le monde. Mais ce qu’elle ne sait pas, c’est qu’elle ne trompe qu’elle-même. Le peuple algérien, conscient et dévoué, a infligé à cette bande la plus sévère des sanctions en l’écartant et en la rejetant.

« Cette minorité qui souffre intellectuellement et idéologiquement a été démasquée, quand la bande est tombée dans l’écueil de ses actes, de ses comportements sinistres et de ses pratiques traitres, contre le peuple et la patrie. Ses inféodés tomberont les uns après les autres au fil des jours, car un traitre sera démasqué par ses agissements un jour ou l’autre. C’est un atout devenu aujourd’hui l’indicateur juste qui permet au peuple algérien de soupeser les discours de certaines parties. Désormais la désinformation n’est plus tolérée et la vague déferlante du peuple algérien engloutira, avec l’aide d’Allah, tous ceux qui veulent s’accaparer la scène nationale et s’ériger en tuteur du peuple, par le mensonge et la calomnie.

« Ils ont dévié du droit chemin, car cette fois ils sont face à des hommes qui ont foi en les principes et les valeurs de Novembre, Novembre de la détermination, de la résolution et du triomphe. Ils ont essuyé un échec cuisant en tentant de manipuler le peuple algérien et de le dévier de sa ligne nationale sincère. Ils ignorent que celui qui s’en remet à Allah en toute sincérité et qui fait du peuple algérien son unique enjeu, ne se verra jamais déçu dans sa démarche, car c’est la volonté d’Allah pour sa création».

LIRE AUSSI Bejaïa: 2e édition du festival de la tomate à Toudja

1 Rétrolien / Ping

  1. Echourouk: Ali Fodil hospitalisé en France - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.