Formation professionnelle: conventions de promotion dans le Sud

De nouvelles spécialités de formation et des conventions de partenariat ont été retenues au titre de la nouvelle rentrée (session de février-2018) du secteur de la formation et de l’enseignement professionnels, dimanche à travers les wilayas du Sud du pays.

Appelées à répondre aux besoins du marché local en main d’œuvre qualifiée et à promouvoir les opportunités de formation, notamment en apprentissage, ces spécialités consistent pour la wilaya d’Ouargla, en l’ouverture de spécialités de formation de technicien supérieur en environnement et hygiène, en soudure industrielle homologuée, en plomberie sanitaire et en chauffage et climatisation, ont indiqué les responsables locaux du secteur.


LIRE AUSSI NECIB: l’ADE gérera l’eau dans tout le pays en 2019


Dans la wilaya d’Adrar, le secteur a étoffé sa nomenclature de spécialités par la filière d’entretien technique des foggaras (système traditionnel d’irrigation).

Cette spécialité, adoptée en coordination avec l’observatoire des foggaras de la wilaya d’Adrar, devra doter les stagiaires de techniques innovantes en matière de préservation et d’entretien des systèmes de foggaras, un legs ancestral économique et agricole, a indiqué le directeur du secteur, Mohamed Oudjelida.

Il est relevé aussi l’ouverture, outre les filières déjà existantes, de nouvelles spécialités de formation ayant trait à la soudure moderne informatisée, le contrôle technique de véhicules, l’hôtellerie, l’industrie alimentaire et les services.

Cette session de formation a également été marquée par la signature de conventions de coopération entre le secteur d’une part, et la caisse nationale d’assurance chômage et une entreprise privée d’autre part, dans le domaine de l’hôtellerie et la restauration, pour la formation de jeunes en vue de répondre aux opportunités d’investissement offertes par le secteur du tourisme.


LIRE AUSSI Faux diplômes: l’antécédent de Ould Kaddour


Le secteur de la formation dans la wilaya d’Illizi a signé trois conventions de coopération avec des entreprises économiques et des associations de services, en l’occurrence l’association ‘ »Tihouraouine » versée dans la maroquinerie, une coopérative de joaillerie, et le groupe économique TFT (Tin-Fouyé-Tabenkort) de télécommunications qui assurera, après formation, l’intégration des stagiaires.

Ces conventions visent à consolider la formule de formation par apprentissage, la préservation du patrimoine culturel de la région, la contribution à la création d’emplois et la résorption du chômage, a indiqué le Directeur du secteur, Youcef Hamdani.

Dans intervention à l’occasion de l’inauguration d’un nouveau centre de formation dans la commune de Bordj Omar Driss, le wali d’Illizi, Aissa Boulahya, a mis l’accent sur le renforcement des initiatives de partenariat et de coopération dans le but de promouvoir le système de formation et de répondre aux exigences du développement local.

LIRE AUSSI Algérie-Turquie: un nouvel essor économique