Football: quand on veut, on peut

gazon

Nous ne sommes pas en Europe, mais bel et bien à Alger et précisément au stade de Rouiba, qui possède cette très belle pelouse. Ce tapis est bien traité et en plus par des algériens qui font un très bon travail. Donc le mot impossible n’est pas algérien et la preuve est là.

Le ministre de la jeunesse et des sports, Bernaoui Raouf qui fait  de la question des pelouses en gazon naturel dans nos stades son cheval de bataille , est en mesure de concrétiser le projet qui apportera certainement une grande amélioration de la qualité de jeu de nos footballeurs.

Le sélectionneur national Djamel Belmadi et ses poulains auront alors l’embarras du choix des terrains pour s’entraîner et recevoir les grandes nations du football.

LIRE AUSSI Marché parallèle de devises : les magnats de l’import-import mis à l’index