Foncier industriel : les bénéficiaires souffrent des obstacles dressés par les walis

Le président de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI), Abdelkader Gouri, a tiré la sonnette d’alarme concernant le foncier industriel. Il a souligné que certains bénéficiaires souffrent des obstacles dressés par la wilaya, notamment ceux liés au « changement d’activité commerciale ou à l’adjonction d’une activité connexe ».

A cet effet, il a appelé les walis à mettre en place des mécanismes et des facilités au profit des opérateurs économiques concernant le changement de l’activité commerciale ou l’adjonction d’une activité connexe au service de l’économie nationale ».

Auditionné par la commission des affaires économiques, du développement, de l’industrie, du commerce et de la planification de l’Assemblée populaire nationale (APN), M. Gouri a rappelé que les opérateurs économiques avaient subi des pertes colossales suite à la propagation de la pandémie de la Covid-19, il a souligné l’urgence d’une intervention auprès de la Banque centrale pour prolonger, à plus de 5 ans, le délai de remboursement des dettes des investisseurs.

 

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis