FLN: Vers l’éviction de Djamel Ould Abbes

A la suite de la débâcle des législatives de mai 2017, le sort de Ould Abbes est ficelé. Il doit partir dans les prochains jours, affirment des sources au fait des affaires du FLN.

L’implication de son fils dans des affaires de corruption et les résultats jugés catastrophiques au cours de l’épreuve du 4 mai, auront été les principaux arguments de cette décision de changement.

Par rapport aux élections législatives de 2011, le FLN a perdu 56 sièges.

La guerre de la succession a déjà commencé.

LIRE AUSSI Kaspersky prévient: les internautes algériens sont menacés

1 Commentaire

Les commentaires sont fermés.