Finances: le problème de liquidité bientôt résolu

dinar

Le ministre des Finances Aymen Benabderrahmane a déclaré lundi à Alger que le problème de liquidité serait résolu d’ici le mois d’octobre prochain au plus tard.

Le ministre qui était invité de la chaîne I de la Radio nationale, a déclaré que le problème de manque de liquidités enregistré récemment dans le pays était dû principalement au ralentissement de l’économie nationale du fait du confinement imposé par la pandémie de Covid-19, notamment de mars à juillet.

 » La disponibilité de la liquidité est prévue au plus tard en octobre » avec la reprise des activités économiques, a-t-il estimé.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait ordonné au Premier ministre l’ouverture immédiate d’une enquête sur les causes des incidents survenus récemment et qui ont impacté la vie des citoyens et l’économie nationale, y compris le manque de liquidités dans certaines banques et bureaux de poste.

M.Tebboune avait présidé le 11 août au siège de la Présidence de la République, une réunion consacrée à l’examen de la situation sécuritaire et financière dans le pays, suite à la crise de manque de liquidités enregistrée quelques jours avant l’Aïd.

Les investigations approfondies avaient révélé des retraits faramineux en un laps de temps très court, ce qui a entrainé la pénurie de liquidités au niveau des bureaux de postes.

 

LIRE AUSSI L’APN adopte le projet de révision de la Constitution