Finances: le FRR a couvert 83 % du déficit du Trésor

Le Fonds de Régulation des Recettes (FRR) a couvert 83% du déficit du Trésor des neuf premiers mois de 2017, estimé à près de 946,2 milliards (mds) de DA, apprend-on auprès du ministère des Finances.

Ainsi, les prélèvements à partir de ce fonds ont atteint 784,46 mds de DA  entre janvier et fin septembre 2017 alors que 206,6 mds de DA de déficit ont été couverts par des « financements non bancaires », selon la même source.

A noter que la loi de finances (LF) 2017 a été élaborée sur la base d’un prix référentiel de baril de pétrole à 50 dollars alors que son prix moyen sur les marchés mondiaux a légèrement dépassé ce niveau durant les neuf premiers mois de 2017.

Entre janvier et novembre 2017, le prix moyen du baril de pétrole a atteint 52,71 dollars.

Le reste du déficit du Trésor, soit 25,3 mds de DA a été prix en charge par des fonds mobilisés par l’emprunt national pour la croissance économique, lancé en avril 2016.

La LF 2017 a prévu un déficit du Trésor de 1.297 mds DA.

LIRE AUSSI Sonatrach: l’aventure du raffinage à l’étranger

Entre janvier et fin septembre 2017, les recettes fiscales pétrolières recouvrées ont augmenté à 1.579,64 mds DA. La LF 2017 a tablé sur une fiscalité pétrolière de 2.200 mds DA sur toute l’année en cours. Ainsi, le taux de réalisation jusqu’à fin août a été de 71,8%.

Quant aux ressources ordinaires, elles se sont chiffrées à 3.159,98 mds DA jusqu’à fin septembre 2017.

Les ressources ordinaires effectivement enregistrées sont composées de recettes fiscales ordinaires de 1.979 mds DA sur les 9 premiers mois 2017, de recettes ordinaires de 183,39 mds DA, des recettes d’ordres, dons et legs de 29 millions de DA et de recettes exceptionnelles de 997,47 mds DA.

Ainsi, les recettes budgétaires globales (fiscalité pétrolière et ressources ordinaires) effectivement réalisées ont atteint 4.739,62 mds DA entre janvier et fin septembre 2017.

La LF 2017 a prévu des recettes budgétaires annuelles de 5.635,5 mds DA. Le taux de réalisation a été donc de 84% sur les 9 premiers mois.

Pour ce qui est des dépenses budgétaires effectivement engagées entre janvier et fin septembre 2017, elle se sont établies à 5.534,93 mds DA

Les dépenses d’équipement ont été de 1.982,65 mds DA alors que les dépenses de fonctionnement ont été de 3.552,27 mds DA.

La LF 2017 a prévu des dépenses budgétaires de 6.883,2 mds DA (dépenses de fonctionnement de 4.591,8 mds DA et dépenses d’équipement de 2.291,3 mds DA). Le taux de réalisation a ainsi été de 80,4% jusqu’à fin septembre 2017.

LIRE AUSSI Travaux publics: 442 milliards pour l’équipement en 2015