Fils du P-dg de Sonatrach: transactions illicites aux USA

ould kaddour

La Security Exchange Commission (SEC), le gendarme de la bourse américaine, a poursuivi en justice Nacim Ould Kaddour, le fils du P-dg de Sonatrach, pour des transactions illicites sur des titres cotés en bourse aux Etats Unis.

Nacim Ould Kaddour et sa société libanaise, Lotus sont cités, par la SEC, dans plusieurs  affaires suspects où l’institution américaine considère qu’il y a délit d’initié.

Lotus a ,en fait, acheté et vendu des titres de Fortress par l’agence de courtage libanaise Fidus, entre le 14 et le 15 Février 2017. En 24 heures seulement, Nacim Ould Kaddour a gagné près de 854.000 Dollars. La SEC considère que ce garçon, âgé de 38 ans et citoyen américain, ne pouvait réaliser l’opération en question s’il n’avait pas accès à des informations sensibles sur l’entreprise.

La SEC affirme que Nacim Ould Kaddour avait acquis, le 14 Février, 500.000 actions de Fortress contrer un montant de 3,123 Millions de Dollars, avant de les revendre le 15 Février pour un montant de 3,976 Millions de Dollars !

La société libanaise Lotus de  Nacim Ould Kaddour est citée, par la SEC, dans plusieurs autres affaires suspectes.

Au total, au cours du mois de février 2017, Ould Kaddour Jr a mobilisé plus de 13 millions de dollars pour ce genre d’opérations en bourse.

Durant les dernières années, Nacim Ould Kaddour a été identifié comme associé ou propriétaire de plusieurs sociétés à l’étranger, dont Lotus, Potter Financial, Delta Consulting, Dudley Investment, Synergex, Essence-Ciel et Farahead Equipment Energy Limited.

En Algérie, le fils du P-dg de Sonatrach a multiplié la création d’entreprises qui ont toutes échoué.

Notons que l’enquête de la SEC n’a pas déterminé l’origine de la fortune de Nacim Ould Kaddour.

LIRE AUSSI Hôpital de Kouba: une fleure pour Sidi Said Junior

1 Rétrolien / Ping

  1. Echourouk +: Arrivée Imad Henouda - e-Bourse d'Algérie

Les commentaires sont fermés.