Fibre optique: Infratele souffle le chaud sur Cabel Fibroptic

fibre optique

L’Entreprise Nationale des Travaux d’Infrastructures des Télécommunications et de l’Energétique (Infratele) vient d’attribuer un important marché de fourniture de câble à fibre optique simple et double gaine, au profit de la société algéro-libanaise, Catel Fibroptic.

Le montant du marché s’élève à 171.79 millions de dinars, ce qui représente quelque 20% du chiffre d’affaire annuel de Catel.

Créée en 2008, l’Entreprise Nationale des Travaux d’Infrastructures des Télécommunications et de l’Energétique (Infratele) est une entité publique spécialisée dans l’installation des réseaux électriques et de télécommunications.

Elle réalise un chiffre d’affaires annuel de 700 millions de dinars.

Catel est une société par actions spécialisée dans la production et la commercialisation des fils et câbles de télécommunications en cuivre et en fibre optique et dans la production et la commercialisation des câbles de signalisation, d’énergie basse tension des câbles de commande, des câbles coaxiaux, des câbles d’instrumentation, des câbles anti incendie et des câbles spécifiques.

Nationalisée en 1968, elle est rattachée à la SN METAL puis à la SONELEC, avant d’être restructurée et dotée du statut de SPA en 1997.

Son activité principale est alors le tréfilage, tout comme elle continue à produire et commercialiser les câbles de télécommunications en cuivre.

En 2005, le Conseil des Participations de l’État (CPE), a autorisé la création d’une JV entre cette entreprise et le Libanais Matelec Sal. La nouvelle entreprise est rebaptisée Catel Fibroptic.

Depuis lors, elle réalise un chiffre d’affaires annuel qui se se situe en dessous de la barre de 1 milliard de dinars.

LIRE AUSSI Square Port Said: les cours du 30 juillet 2018