ferme aquacole: fort succès à Ouargla

Après le succès de la ferme aquacole pilote d’élevage de la crevette dans de l’eau douce, implantée à Ouargla, deux investisseurs privés algériens veulent se lancer dans cette activité  nouvelle et rare à travers le monde, a indiqué à l’APS le directeur général de la pêche et de l’aquaculture.

Interrogé en marge de la conférence Corée du sud-Algérie 2017, tenue en marge du 7ème Salon international de la pêche et de l’aquaculture (SIPA 2017), Taha Hammouche a expliqué que la réussite du projet de la ferme pilote d’élevage de Ouargla incite les investisseurs privés à ce lancer  dans activité.

Il s’agit d’une première sur le plan arabe et africain, la crevette n’étant pas à la base une espèce qui vit dans l’eau douce, a-t-il souligné, ajoutant que cette activité est par ailleurs rare dans le monde.

LIRE AUSSI Raffinerie de Hassi Messaoud: Ould Kaddour tacle son ministre

La technologie qui permet l’élevage de la crevette dans l’eau douce, biofloc technology, a été acquise auprès des sud-coréens dans le cadre du partenariat qui uni les deux pays dans le domaine de la pêche et de l’aquaculture.

Le directeur général de la pêche et de l’aquaculture a souligné à cet effet que les fermes d’élevage de la crevette, en milieu marin à Skikda, et dans l’eau douce à Ouargla, réalisé dans le cadre du partenariat en question, ont permis aux Algériens de maîtriser les procédés et techniques d’élevage de la crevette et même sa reproduction, alors que les alevins étaient importés jusqu’à un temps récent.

LIRE AUSSI Crevette d’eau douce : un million de larves pour la 3ème phase de production à Ouargla