Faillite d’Isolux: Acciona pourrait sauver les investissements espagnols en Algérie

Isolux, société qui a fait faillite alors qu’elle réalisait les tramways de Mostaganem et de Constantine, est sur le point de trouver un arrangement avec un société espagnole concurrente, Acciona.

Spécialisée notamment dans le BTP, l’immobilier et l’énergie (en particulier l’énergie renouvelable), Acciona pourrait acquérir totalement ou partiellement les action d’Isolux, à bout de souffle en terme de trésorerie.

Auparavant, l’autre groupe espagnol Ferrovial, avait vainement tenté d’acheter une partie des actifs d’Isolux.

LIRE AUSSI Corruption: 3.405 affaires traitées par la justice

La construction du tramway d’Oran est l’ouvrage le plus important d’Isolux Corsán en Algérie. La nouvelle infrastructure traverse la ville et reliera l’aéroport et l’université.

La configuration de la ligne en forme de L permet d’assurer le service du centre de la ville et de résoudre les problèmes d’agglomération urbaine aux correspondances avec la périphérie

Isolux n’est pas impliquée seulement dans la réalisation des tramways de Mostaganem et de Constantine. Elle a bien plus que cela en Algérie.

Elle est sur les chantiers d’une une sous-station de traitement des eaux usées à Khenchela , une autre station similaire à El Bayadh et Mectaa. Mais c’est surtout l’usine de dessalement d’eau de mer à Mostaganem qui est importante, puisqu’elle alimente la population de la région avec un débit de 100 mille mètre cube d’eau par jour.

LIRE AUSSI Exclusif: Smail Alatou candidat à la DRH de Sonatrach