Exclusif: le budget de l’usine de dolomie passe de 4.24 à 10.5 M€

Le budget de l’usine de dolomie de Djebel Teïouelt, dans la Wilaya d’Oum El Bouaghi est passé en 2016, de 4.24 à 10.5 millions d’euros en octobre 2017.

Ce sont les groupes européens Thyssenkrupp et CIS qui devront construire, au profit de l’Enof, l’usine de traitement du minerai de Dolomie à Djebel Teïouelt, dans la Wilaya d’Oum El Bouaghi, a-t-on appris de source sûre.

L’usine est composée de deux lignes de production qui vont être livrées dans un délai de 14 mois.


LIRE AUSSI Dulcesol Algérie: l’appétit vient en mangeant


Le contrat de la ligne de 60.000 tonnes de dolomie micronisée a été décroché par le groupe allemand Thyssenkrupp, pour un montant de 6.25 millions d’euros. L’autre groupe européen CIS a pu arracher, des griffes des sociétés turques, le projet de la ligne de 40.000 tonnes de dolomie calcinée, pour un montant de 4.34 millions d’euros.

Le projet de la réalisation de cette usine avait déjà été attribué en 2016, au constructeur italien Terruzzi Fercalx, pour un montant nettement inférieur. Ce dernier devait installer une ligne de production de 60 mille tonne de dolomie micronisé pour 2.22 millions d’euros. En parallèle, il devait acheminer une autre ligne de production de 40 mille tonne de dolomie calcinée, pour un montant de 2.02 millions d’euros.

L’attribution provisoire du marché a été publiée sur la presse nationale, mais le contrat n’a pas été exécuté.

En octobre 2017, le groupe Enof attribue le même marché avec un montant de 10.5 millions d’euros.

LIRE AUSSI ENOF: deux ans pour construire une usine de dolomie