ETRHB:  Haddad a besoin d’argent frais

On apprend que le patron de l’ETRHB et du FCE gère une situation très difficile au niveau de sa trésorerie.

Et pour cause, il vient de brader ses actifs dans la cimenterie de Djelfa pour une modique somme de 45 millions. C’est l’entreprise chinoise, CSCEC (China State Construction Engineering Corporation), qui a racheté les participations de Haddad au niveau de cette cimenterie que Haddad et Kouninef avaient acquis pour 60 millions de dollars.

Haddad a besoin d’argent frais pour finaliser les projets étatiques qu’il a décroché lors des années précédentes.

LIRE AUSSI Cimenterie de Djelfa: Haddad et Kouninef achèvent l’acquisition des actifs égyptiens