El Tarf: une lutte pour éradiquer le phenomene des rapt d’enfants

Par Tahar BOUDJEMAA

Mardi 06 octobre 2020, la ministre de la solidarité et de la condition des femme Mme Krikou Kawther n’ a pas mâché ses mots en ce qui concerne le phénomène des kidnapping qui s’est multiplié en Algérien. Elle a appelé toute les parties chacune dans son domaine à agir efficacement pour éradiquer ce phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur et de faire des gorges chaudes.

La ministre Kawter Krikou a souligné que les lois algériennes et internationales en ce sens accordent une place importante capitale pour assurer la protection de cette frange de la société et à garantir ses intérêts. Dans un autre registre la ministre de la solidarité qui était accompagnée du ministre de l’hydraulique a appelé la société civile à s’impliquer davantage afin de pouvoir apporter sa contribution pour mener une lutte sans merci contre les auteurs d’enlèvements de jeunes enfants en Algérie. « Les lois sont claires, il suffit de les mettre en application en punissant sévèrement les auteurs des rapts d’enfants », a-t- elle rappelé Lors de cette visite d’une journée à El Tarf, l’hôte de la wilaya n’a pas hésité à rappeler le rapt de la jeune fille Chaima et qui a été assassiné d’une manière horrible, rappelant dans ce sens les lois qui sanctionnent toute forme de violence.

Elle a une fois de plus présenté ses condoléances à la famille et a déclaré qu’elle compatit à sa douleur en l’assurant que l’Etat prendra en charge ce sujet dénoncé par tout le peuple algérien. La ministre a indiqué que le référendum qui sera soumis au peuple le premier novembre prochain garantit dans plusieurs de ses articles notamment le 71, l’engagement de l’Etat à protéger les enfants, la famille et surtout l’intérêt suprême de l’enfant. La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme en l’occurrence Mme Kawther Krikou a en outre appelé mardi la population de la wilaya d’El Tarf « El Moudjahida » à voter massivement en faveur de la révision de la Constitution en faisant du premier novembre une double fête « déclenchement révolutionnaire du pays pour libérer le pays du joug colonial et à faire naitre une nouvelle Constitution qui accorde dans de nombreux articles une importance au citoyen pour bâtir une « Algérie nouvelle ».

Enfin signalons au passage que les deux ministres se sont enquit à El Tarf des projets en voie de réalisation dans leur département respectif. Le ministre de l’hydraulique a posé la première pierre du renouvellement du réseau d’alimentation d’eau potable sur 10 km ( Ain Assel- El Kala) au profit des habitants de quatre communes de cette daira frontalière.

Tahar B

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis