EL TARF LE MAIRE LIMOGE CONDAMMNE A CINQ ANS DE PRISON

Par Tahar BOUDJEMAA

Le tribunal correctionnel d’El Kala dans la wilaya d’El Tarf a rendu hier lors de son audition le verdict concernant trois maire et 17 fonctionnaires au total. Ces personnes sont poursuivies pour dilapidation des deniers publics, malversations, passation de marchés sans tenir des critères du cahier de charge. Le juge a prononcé à l’encontre du maire d’El Tarf suspendu depuis presque une année trois ans de prison ferme et deux ans contre l’ex président d’APC. Les autres personnes incriminées dans cette affaire fonctionnaire, directeur technique et entrepreneur qui a fait couler beaucoup d’encre ont été tout simplement relaxées par le juge après une plaidoirie qui a duré plusieurs heurs..Lors de la dernière séance, le procureur avait demandé un emprisonnement à l’encontre du président d’APC limogé, ainsi que cinq ans pour l’ex président d’APC. Les mis en cause dans cette affaire qui a fait gorges chaudes à El Tarf ont une dizaine de jours pour demander cassation du verdict prononcé par le juge à leur encontre.

Tahar B

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis