El Tarf: commémoration des événements du 17 octobre

17 octobre
Par Tahar BOUDJEMAA

A l’instar des autres régions du pays, la wilaya d’El Tarf, la wilaya El Moudjahida, a commémoré à sa manière le 59eme anniversaire des événements douloureux du 17 octobre 1961. Pour rappel, en cette journée que le peuple algérien n’oubliera jamais, symbole de la barbarie de crime de guerre de la France coloniale perpétrée sur le peuple algérien et de crimes impardonnables. Cette quatrième puissance « la France » usant de toutes les méthodes de génocide a commis en cette date et plusieurs dates autres des atrocités en jetant dans la Seine ( Paris) des centaines d’algériens. L’auteur de ces crimes est Maurice Papin.

Leur seul tort est de refuser la colonisation française,  réclamant au cœur de Paris la capitale française l’indépendance de leur pays occupé pendant 131 ans par la France aidé par ceux qui se réclament «  démocrates, épris de justice et de paix » les autres grandes puissances en aidant le colonisateur pour massacrer un peuple sans défense. Nos vaillants chouhada et moudjahids nourris de leur courage et de l’amour pour un pays spoluée sont parvenus à faire subir à cette grande puissance « échec sur échec » sur le plan armée et politique.

A El Tarf, le wali de la wilaya en l’occurrence Harchouf Benarrar accompagné du vice président de l’APW et des autorités locales civiles et militaire à lancé les travaux pour le renforcement d’eau potable au profit des habitants de Meridima dans la daira d’El Kala à partir de la source de Boumalek. Dans la même journée, il a inauguré un stade matico au profit des jeunes de la localité de Kantra El Hamra située à une dizaine de son chef lieu communal.

Il a en outre libéré 449 habitants de la même localité des vissicitudes de la bouteille de gaz butane en rendant opération le réseau de canalisation de gaz naturel qui passe par Kantra El Hamra. Sur place la joie éprouvée par les habitants après cette inauguration est indescriptible. Dans la matinée les autorités civiles et militaires ont assisté à la levée des couleurs nationaux et la lecture de la Fatiha sur la mémoire de nos glorieux chouhadas  dont les reste sont enterrés au nivau de la pépinière des chouhadas de la commune d’El Kala ilaya d’El Tarf.

Pour sa part la direction de la sureté de wilaya a concocté un programme riche et varié. Plusieurs conférences ont été données par des universitaires et des académiciens sur les événements  ayant marqué le 17 octobre fustigeant la Fance coloniale. Enfin, les organisateurs ont prévu une visite à un moudjahid alité au niveau de l’hôpital civil du chef lieu de wilaya.

LIRE AUSSI Bouira: l’entretien des routes coûte cher

1 Rétrolien / Ping

  1. Stade Zioui (Hussein Dey): mise à niveau - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.