El Taref : La formation proffessionnelle se renforce

Par Tahar BOUDJEMAA

Le secteur de la formation professionnel est passé en une vingtaine d’année de trois centres seulement à 12 ainsi que trois instituts spécialisés dans différentes spécialisation notamment l’agriculture et les ressources en eau dans la daira de Bouhadjar sud-est du chef lieu de wilaya El Tarf celui de Drean dans l’électricité et la fabrication du bois et en dernier celui de l’hôtellerie implanté au niveau d du chef lieu.

Le secteur a été renforcé en annexe et matériel afin que les établissements puissent assumer pleinement la mission dont ils sont investis c’est-à-dire arriver à résorber la masse de tous les jeunes dans les deux sexes qui ont raté leur scolarité pour une raison ou une autre et ouvrir la voie à ceux qui cherchent une spécialisation dans un domaine précis.

Ces instituts, centres de formation, ont des annexes implantées au niveau des communes. La capacité d’accueil de tous ces établissements, selon les informations recueillies auprès de la cellule de communication, est de 4575 en théorie en internat, le secteur enregistre 920 bénéficiaires et en demi pension l’on dénombre 2770 stagiaires.

Toutes les commodités de scolarisation sont offertes avec un encadrement pédagogique choisi parmi les meilleurs nous dit-on.

Le centre de formation de Besbes, à lui seul, accueille le plus grand nombre de stagiaire, soit 400 dans de différentes spécialités.

Ile assure la formation de 350 stagiaires dans trois écoles privées, « promotion de l’agriculture, deux autres écoles privées à Drean et au chef lieu de wilaya El Tarf.

Les apprenants et ceux qui ont achevé la formation sont au nombre de 1541. Les stagiaires sont pour la majorité des cas recrutés des élèves ayant parachevé le cursus scolaire la terminale.

Ces derniers ont une panoplie de choix « l’arboriculture, les herbes médicinales, les grandes cultures protection des plantes ,élevage, etc..

La formation se fait en 30 mois au bout desquels le siège aura un diplôme d’Etat dans la spécialité qu’il a choisi lui même et selon les besoins spécifiques de la région.

Enfin notons que les instituts, centres et annexes assurent 71 spécialités 2508 stagiaires dont 972 de sexe féminin dispatchés dans les 144 groupes constitués lors des préparatifs de la rentrée.

Le directeur du secteur a donné des instructions pour que le protocole sanitaire soit respecté avec désinfection des locaux d’accueil des apprenants et stagiaires.
Tahar B

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis