El Marsa: une commune qui sème le désordre

marsa

La commune d’El Marsa (wilaya de Chlef) a décidé de lancer une opération d’adjudication pour l’exploitation des camps destinées aux vacances familiales ainsi que des aires destinées aux stationnement des véhicules, durant la saison estivale 2018.

Le seul souci souci de la commune est d’empocher l’argent de l’adjudication. Les conséquences de la location des parkings ne l’importe pas.

Un jeune qui dépense 60 millions de centimes pour la location du parking doit forcément appliquer des tarifs pour amortir son investissement. Et ce sont, à la fin, les malheureux citoyens qui devront mettre la main à la poche pour équilibrer la trésorerie des « parkingeurs ».

Les pratiques de la commune d’El Marsa ne sont malheureusement pas un cas isolé dans le pays.

marsa

LIRE AUSSI Centrale de Hamma: la guerre Ansaldo-Siemens