EL KALA LA POLICE TRAITE UNE AFFAIRE D’EMIGRATION CLANDESTINE

Selon une information policière rendu public l’après midi du lundi 05 octobre trois individu spécialisés dans le passage par voie maritime des candidats à une émigration clandestine ont été arrêté .
Deux des mis en cause sont des algérois, la troisième est de la ville balnéaire d’El Kala trente kilomètres du chef lieu de wilaya située sur la bande frontalière algérienne tunisienne.
Les policiers ont menée l’enquête en exploitant une information selon laquelle une personne a perdu son portable. De fil en aiguille, il s’est avéré que le portable est pris par un candidat qui a l’intention de se rendre en hexagone ou sur les îles italiennes qui ne sont pas loin de cette ville algérienne.
Notons que des portables ont été saisis dans l’embarcation de fortune ainsi qu’une importante somme d’argent de trente mille la même source.
Lors de l’opération qui a connu un franc succès deux passeurs ont été arrêtés quant au troisième originaire d’El Kala, il a été dénoncé et connu des services de police. Les mis en cause dans cette affaire ont été présentés dans la même journée par devant le procureur de la république en citation direct.
Le tribunal les a condamnés à deux ans de prison.

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis