EL KALA : Des projets de ports confiés a la société privée SGPP

Par Tahar BOUDJEMAA

Deux projets de développement seront, selon une source crédibles, incessamment réalisés aux deux ports ( port de plaisance et nouveau port) de la ville balnéaire d’El Kala  située au nord est du chef lieu de wilaya El Tarf. Des projets qui permettront à juguler le taux de chômage qui dépasse les 15 pour cent dans cette daïra si ce n’est pas plus. Une daïra marginalisée comparativement aux autres zones balnéaires du pays bien que la daira d’El Kala ait des ressources qui lui permettent de créer des postes d’emploi.

Ici, les jeunes sortant des grandes écoles de formation et des universités dans de divers spécialités sont voués au chômage endémique. Un chômage qui soulève le courroux des jeunes en désespoir de cause. Ces deux projets en question seront; nous dit-on, concrétisés dans le cadre du programme de développement des ports.

Ils concernent  la réalisation de 120 cases de pêcheurs, d’un garage à bateaux  ainsi que sept locaux commerciaux et un système de télésurveillance, notera le directeur de pêche M. Brahimi. Ces projets seront pris en charge par une société locale dénommée SGPP d’El Tarf pour une enveloppe financière de  270 millions de dinars.

La même société lui a été confié  la  concrétisation des ateliers de réparation navale totalisant 1.290 m2 pour un coût approximatif de 40 millions de dinars.

Notons à titre d’information que de nombreux projets ont été concrétisés au niveau du nouveau port notamment la  flottille qui se compose de 235 embarcations entre sardiniers, chalutiers et  petits métiers. Le directeur de la pêche et des ressources aquatique n’a pas hésité de signaler la poursuite détaillée des travaux d’aménagement et d’extension des  quais du nouveau port d’ El Kala, dont le coup d’envoi a été donné  le 02 février dernier par le ministre des Travaux publics en l’occurrence M. Ferroukh.

Quant au port de plaisance d’El Kala, le directeur a annoncé que des projets  destinés à réhabiliter l’éclairage public, l’aménagement des terre-pleins  et des réseaux sont prévus pour une enveloppe financière initiale qui se chiffre à huit millions de dinars. Cette enveloppe sera consacrée pour la réalisation de 156 mètres linéaires de quais flottants pour  l’amarrage des petites embarcations pour des plaisanciers et des petits métiers en  sus de 40 cases de pêcheurs et un système de télésurveillance ont été  concrétisés au niveau de ce port.

Ce dernier compte une importante flotte de 584 embarcations, dont 03  chalutiers, 19 sardiniers et 314 plaisanciers. El Kala, cette ville balnéaire du nord est du chef lieu de wilaya « El Tarf dispose d’un nouveau port récemment réalisé et d’un ancien port de plaisance qui nécessite une extension et des opération de curage.

                                                      Tahar BOUDJEMAA

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis