EGT Tlemcen: 98 milliards pour la rénovation de Hammams

egt tlemcen

L’Entreprise de Gestion Touristique (EGT) de Tlemcen va dépenser une enveloppe de 98 milliards de centimes pour la rénovations et modernisation des trois stations thermales, à savoir  Hammam BoughraraHammam Bouhnifia et Hammam Bouhdjar. Cette opération est passé par un appel d’offres lancé par l’EGT Tlemncen en septembre dernier.

Le projet de Hammam Boughrara a été attribué à l’entreprise AMS pour le montant de 671 millions de dinars.  Situé dans la daira de Maghnia, Hammam Boughrara s’étend sur une superficie de 9774 mètres carré bâtie et 53 558 mètres carré non bâtie soit au total 63 332 mètres carré. Mis en exploitation en 1974, cette station thermale compte 61 salariés.

Elle se compose d’un hôtel de 30 chambres, un ensemble de 14 bungalows, un ensemble de 02 villas, un restaurant de 200 couverts et d’autres infrastructures de détente.


LIRE AUSSI Huile d’olive: l’Algérie au 9ème rang mondial


La rénovation de Hammam Bouhdjar a été, quant à elle, confiée à la société de Moktafi Badra pour une enveloppe de 143 millions de dinars. Cette infrastructure, bâtie en 1974, se situe dans la wilaya de Ain Temouchent. Avec ses 130 travailleurs, elle gère un hôtel de 30 chambres, 54 bungalows de une et deux pièces, un restaurant et snack totalisant 604 couverts. Elle compte également une piscine avec terrasse, une salle de cinéma et de spectacle de 500 places, une cour de tennis, un terrain de volley-ball,  des espaces verts et aires de jeux pour enfants et un centre commercial de 10 boutiques.
Enfin, les travaux de modernisation de la balnéothérapie de Hammam Bouhnifia ont été décrochés par la ETP Nehal Djalal pour un montant de 163 millions de dinars. Du haut des 230 mètres d’altitude, cette infrastructure touristique constitue une fierté pour la wilaya de Mascara. Étendu sur une superficie de 84 hectares, Hammam Bouhnifia est un monument historique du fait qu’il existe depuis 1930. Sa gestion est assurée par 272 salariés, notamment pour le fonctionnement de l’hôtel Beni Chougrane (99 chambres, restaurant de 500 couverts, cafeteria de 140 places, salon de thé de 60 places), le Grand Hôtel (61 chambres, restaurant de 192 couverts, cafeteria de 150 places), l’hôtel des Bains (hôtel de 49 chambres, restaurant de 180 couverts, cafeteria de 70 places) et l’hôtel des Sources (42 chambres, restaurant de 168 Couverts, une piscine).

 

Le budget global alloué à ces opérations de modernisation des trois stations thermales dépendant de l’EGT Tlemcen s’élève à 979 milliards de dinars.

LIRE AUSSI  Hôtel Lalla Khedidja: révolte contre le groupement turc