Ecisa : l’arnaque espagnole

ecisa

La société de construction d’Alicante (Espagne), Ecisa, qui se trouve en difficulté financière, a annoncé avoir généré un cash de 20 millions de dollars durant l’année dernière à travers ses contrats signés en Algérie. L’année précédente, la société espagnole a annoncé un résultat de 10 millions de dollars sur le marché algérien.

Ecisa a conclu un partenariat pour l’ouverture, en Algérie, d’une filiale dénommée BTP ECISA ALGERIE. Celle-ci est basée à Oran.

Depuis le 21/04/2014, soit la date de la création de cette filiale algérienne, aucune activité n’a été enregistrée.

Le solde du compte bancaire de l’entreprise, alimenté alors d’un montant de 4 millions de dinars, est resté inchangé.

Ecisa, comme un tas d’entreprises étrangères qui investissent en Algérie, créent des Joint-ventures uniquement pour faire croire à leur bonne foi. En réalité, tout le business est réalisé à l’international et le trésor algérien ne voit rien venir.

LIRE AUSSI Square Port Said: les cours du 24 décembre 2018