EATIT: commande de coton et filés

eatit

L’Entreprise Algérienne des Textiles Industriels et techniques (EATIT) a lancé, cette semaine, un appel d’offres national et international ouvert pour la fourniture de coton.

Les soumissionnaires intéressés peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Direction Générale de l’EATIT, 04-06 Rue Patrice Lumumba à Alger, contre le paiement de la somme de 5.000 dinars.

La date limite de dépôt des offres est fixée à 21 jours.

L’Entreprise Algérienne des Textiles Industriels et techniques (E.A.T.I.T) a également lancé un autre appel d’offres national et international ouvert pour la fourniture de filés (Laine et Laine /PES – Aramide Viscose – Kermel Viscose).
Les soumissionnaires intéressés peuvent retirer le cahier des charges auprès de l’entreprise, contre le paiement de la somme de 5.000 dinars.

Un survivant du secteur des textiles


LIRE AUSSI ENAP: achat de 2.000 tonnes d’Anhydride Phtalique


L’entreprise étatique EATIT est issue des différentes restructurations qu’a connue l’industrie algérienne de textile depuis la création de la toute première Société Nationale de Confection SONAC, le 03 Septembre 1964 (decret  N° 64-272). SONAC devient Société Nationale des Industries Textiles SONITEX le 22 juillet 1966 (ordonnance n°66-218, complétée par l’ordonnance n°72-47 du 03/10/1972. L’industrie textile, va connaitre  encore d’autres structurations successives de 1982 à 1998, pour aboutir à la création du Groupe Industriel des Textiles Industriels et Techniques  avec ses 07 complexes.
Aujourd’hui, EATIT développe et conçoit une gamme étendue de textiles pour des secteurs aussi variés allant  de l’habillement,  le linge de maison,  l’habillement des corps constitués, les tissus techniques, et tant d’autres.
Des équipes d’ingénieurs, de techniciens, de designers, de créateurs consacrent beaucoup de temps pour offrir un produit de qualité rigoureuse, et pour assurer dans le temps, la production de composants fiables pour le label « éthique industriel » commun au textile et à l’habillement.
Dirigée par Chebouki Slimane, l’entreprise est dotée d’un capital social de 5 milliards de dinars. Elle réalise un chiffre d’affaires annuel dans une fourchette de 4 à 5 milliards de dinars.
EATIT est l’une des rares entreprises publiques qui a survécu à la chute du secteur des textiles.