Dulcesol Algérie: l’appétit vient en mangeant

dulcesol

Le groupe espagnol Dulcesol, spécialisé dans  la production de gâteaux et de confiseries, a décidé la réalisation d’une extension de son usine d’Oran avec notamment la mise en place d’une troisième chaîne de fabrication.

L’extension, qui devrait entrer en service dès l’année prochaine, permettra à Dulcesol d’occuper une place de choix dans le marché algérien.

Le groupe espagnol est présent en Algérie à travers deux entreprises. La première, Dulcesol Algérie, est une Sarl fondée le 10 janvier 2011 à Hassi Bounif (Oran), avec un capital social de 15,27 millions de dinars. Elle est dédiée à l’importation des produits de biscuiterie, de chocolaterie et de confiserie.

Dulcesol Algérie est le fruit d’un partenariat entre le groupe espagnol et l’entreprise algérienne, Mansouri Distribution, basée à Oran.


LIRE AUSSI Gardiennage: la belle affaire de Himaya Plus


Partenariat avec Mansouri Distribution

En 2016, Dulcesol Algérie a réalisé un chiffre d’affaires de 296,75 millions de dinars, contre 940,55 millions en 2015. La division par 3 du chiffre d’affaires s’explique par le début de la production de l’usine de , Dulcesol à Oran.

Cette usine est justement la propriété de Dulcesol Magheb, une Sarl fondée en mars 2012 avec un capital social de 252 millions de dinars. Ce sont les mêmes actionnaires qui ont décidé de développer l’activité de production des produits distribués par Dulcesol.

L’usine a quand même absorbé une enveloppe de 4,5 millions d’euros.

Dans le monde, le Groupe Dulcesol a clôturé l’année 2017 avec un chiffre d’affaires global de 325 millions d’euros , soit une augmentation de près de 2% par rapport à l’année précédente et une production de 144 400 tonnes .

LIRE AUSSI Transmex: grosses commandes d’engins