Douanes : reflux des transferts illicites de capitaux à l’étranger

dollar

Les transferts illicites de capitaux à l’étranger ont baissé de manière notable depuis le début du hirak le 22 février dernier, suite aux mesures douanières renforcées aux frontières aériennes, maritimes et terrestres.

Les Douanes ont déjoué plusieurs tentatives de transfert d’agent liquide en devises à l’étranger, dont plus de 600 000 euros au cours des sept premiers mois de l’année en cours, alors que 6 milliards de dinars avaient été transférés à la même période en 2018.

Ces mesures ont permis la saisie, par les douanes algériennes de 600 000 euros durant les sept premiers mois de l’année 2019, alors qu’à la même période en 2018, plus de 6.58 milliards de dinars avaient été saisis.

LIRE AUSSI Mondiaux d’Athlétisme: Mobilis félicite le vice champion Taoufik Makhloufi