Douane: nécessité de lutter contre «les lourdeurs bureaucratiques» pour favoriser l’attractivité des investissements

Douane: nécessité de lutter contre «les lourdeurs bureaucratiques» pour favoriser l'attractivité des investissements

Douane: nécessité de lutter contre «les lourdeurs bureaucratiques» pour favoriser l’attractivité des investissements

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a affirmé ce mardi, la nécessité de simplifier les procédures douanières et de lutter contre «les lourdeurs bureaucratiques» pour améliorer l'attractivité des investissements en Algérie.

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a affirmé ce mardi, la nécessité de simplifier les procédures douanières et de lutter contre «les lourdeurs bureaucratiques» pour améliorer l’attractivité des investissements en Algérie.

Présidant la cérémonie de célébration de la Journée internationale de la douane au Centre international des conférences (CIC) Abdelatif Rahal, en présence de ministres et de cadres supérieurs, M. Djerad a souligné que la réforme de l’administration douanière constituait «un axe essentiel» dans le programme du président de la République et du plan d’action du Gouvernement, d’où l’impératif d’adapter les textes régissant cette activité, d’opter pour la numérisation et la simplification des procédures et de lutter «contre les lourdeurs bureaucratiques préjudiciables à l’attractivité des investissements dans notre pays».

Pour le Premier ministre, les douanes algériennes sont à l’avant-garde en matière de protection de l’économie nationale et des intérêts économiques du pays, en veillant au respect de la législation et règlement en vigueur relatifs à  la circulation transfrontalière des marchandises, et à la lutte contre le trafic illicite, la contrebande, le blanchiment d’argent et le crime organisé transfrontalier pour protéger l’économie nationale et préserver la sécurité des citoyens.

Les Douanes œuvrent à la promotion de la concurrence loyale entre les opérateurs et à l’encouragement de l’investissement et de la production des marchandises et des services, outre la contribution à la réalisation des équilibres financiers, à travers le recouvrement des droits et des taxes, a-t-il soutenu.

« Les Douanes sont également une institution aidant à la prise de décisions économiques et stratégiques, à la faveur de la collecte, de l’ajustement et de l’analyse des statistiques relatives au commerce extérieur », a-t-il expliqué.

Partant, les Douanes sont appelés à «participer aux grandes réformes lancées par l’Etat pour la redynamisation de l’économie et la mise en place d’un nouveau modèle économique, à travers le renforcement de la protection de la production nationale et la contribution à l’amélioration du climat des affaires et à l’assainissement des domaines économique et commercial, en accompagnant la concrétisation d’une politique commerciale maîtrisée vis-à-vis de nos partenaires à même de servir les intérêts stratégiques de notre pays, de faciliter les exportations et d’investir les  marchés extérieurs».

Y.M

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis