Djezzy: Rougab junior reconduit pour la publicité

Rougab Lakhdar Marhoune et son associé Toufik Lerari ont décroché le marché de la diffusion de la publicité pour le compte de Djezzy. A travers leur société Fifty4, qui était déjà sous contrat avec l’opérateur de la téléphonie mobile, Rougab et Lerari ont réussi le pari d’être le prestataire le moins disant pour la diffusion de toutes ses publicités.

Les deux associés, connus surtout à travers leur société Allégorie, se sont installés sur le marché de Djezzy depuis la crise provoquée par Sawiris en 2009, lorsqu’il voulait vendre ses investissements en Algérie à un opérateur sud-africain.

Interdite alors de passage au niveau de l’Entv, Djezzy a trouvé la parade à travers le contrat conclu avec Rougab et Marhoune qui lui ont retrouvé une visibilité au niveau de la chaine de télévision publique.

Rougab, fils du secrétaire particulier du Président de la République, et son associé Toufik Lerari sont mal vus politiquement, depuis l’incident provoqué à Club des Pins qui avait contraint l’ancien chef du Gouvernement Abdelmalek Sellal à quitter la salle.

Récemment, ils ont été contraints de renoncer, en dernière minute, à l’organisation d’un événement pour célébrer le lancement d’une web radio. Tout le monde a vu, en cela, un signe politique qui annonce la fin de leur règne sur les gros marché de la publicité.

Rougab et Lerari gèrent une chaine de sociétés dédiées au secteur de la communication et de la production audiovisuelle. Il s’agit d’Allégorie, fifty4, Sixty2, Mawja et Tequilarapido qui opère à l’international.

LIRE AUSSI Blé argentin: le mensonge de l’agence Reuters