Djezzy: les chiffres de l’exercice 2017

Le groupe Veon a publié ce jeudi les résultats annuels de 2017, en annonçant le fait que le redressement opérationnel de Djezzy s’est poursuivi au quatrième trimestre 2017, malgré un environnement réglementaire et macro-économique difficile et qui reste  caractérisé par une forte concurrence et des pressions inflationnistes. La loi de finances de 2017, ajoute Veon, a entraîné une augmentation de la TVA de 7% à 19% sur les services de Data et une augmentation de 17% à 19% sur les services des appels vocaux. Les taxes sur les recharges ont également augmenté de 5% à 7%.

Mais Djezzy n’a pas répercuté ces nouvelles taxes sur les clients.

Les revenus annuels ont diminué de 9,9% par rapport à l’exercice précédent. La concurrence sur les prix a entraîné une réduction continue de l’ARPU et une augmentation du taux de désengagement. Le chiffre d’affaires de Djezzy au quatrième trimestre 2017 était de 24.1 milliards de dinars, enregistrant ainsi une réduction de 10,7%, tandis que la croissance des revenus des Datas a été de 36,0%, en raison d’une utilisation plus élevée et une augmentation substantielle des usagés de l’internet, grâce au déploiement du réseau 3G et 4G/LTE. Cette tendance positive des revenus des données est également soutenue par architecture de tarification centrée sur les données simplifiée.

La clientèle de Djezzy a diminué de 8,0 % à 15,0 millions, en raison des pressions concurrentielles sur le marché.

LIRE AUSSI Véhicules particuliers: liste des prix sortie usine en Algérie