Djellab: « possibilité de ne pas recourir à l’importation du blé »

blé

Le ministre du Commerce, Saïd Djellab, a indiqué jeudi à El-Taref qu’il y a « une possibilité cette année de ne pas recourir à l’importation du blé, grâce à différentes mesures prises par le gouvernement, notamment celles concernant l’assainissement des minoteries ».

« La possibilité de ne pas recourir à l’importation de produit subventionné existe eu égard aux mesures prises par le gouvernement à l’encontre de certains propriétaires de minoteries frauduleux qui contournent les lois pour profiter des subventions allouées par l’Etat », a précisé le ministre lors d’une visite de travail.

« La production abondante de différents types de céréales enregistrée cette année et la valorisation du produit national de blé dur, tendre et d’orge permettra de ne pas recourir à l’importation du blé cette année », a encore ajouté le ministre.

Lors de sa participation à la quatrième édition de l’université d’été pour la protection des consommateurs, M. Djellab a relevé que « son département œuvre en coordination avec les associations actives dans ce domaine pour protéger le consommateur » s’engageant à travailler avec ces associations selon un planning établi.

Le ministre a relevé qu’une instruction ministérielle a été adressée aux directions du commerce pour ouvrir leurs portes aux associations versées dans la protection du consommateur.

LIRE AUSSI Gouvernement: Réunion consacrée à la rentrée sociale