DGSN: les deux auteurs de l’attaque du policier interpellés

dgsn

Le parquet de la République près le tribunal de Sidi M’hamed (cour d’Alger) a indiqué ,mardi dans un communiqué, que les deux individus suspectés d’êtres impliqués dans l’incident de l’attaque contre un agent de police, poussé et jeté d’un fourgon de police à la Grande Poste, ont été déférés devant le procureur de la République qui a ordonné l’ouverture d’une information judiciaire.

Les deux mis en cause répondant aux initiales H. Z (38 ans) et S. Y. I (28 ans) ont été déférés les 26 et 27 mai 2019 devant le procureur de la République qui a ordonné l’ouverture d’une information judiciaire pour les chefs d’inculpation de tentative d’homicide volontaire et agression avec violence contre un agent de la force publique.

Après avoir été entendus par le juge d’instruction, les deux mis en cause ont été placés en détention provisoire.

Les services de la Police judiciaire relevant de la brigade de la police judiciaire de la Sûreté de la circonscription administrative de Sidi M’hamed ont identifié deux individus auteurs de cette attaque, et ce « en application des dispositions de l’article 11, alinéa 3 du code de procédure pénale, modifié et complété et après avoir constaté les faits relayés par les réseaux sociaux et certaines chaines de télévision concernant cet incident survenu le 17 mai 2019 devant la Grande Poste ».

Dimanche dernier, nous avons annoncé l’arrestation, vendredi 17 mai, l’un des auteurs de l’attaque du policier sur le fourgon ce samedi par la police judiciaire de la Sûreté de la Wilaya d’Alger.

Les services de la PJ ont réussi à identifier l’un des deux auteurs de l’attaque du policier et ont procédé à son interpellation au niveau d’un quartier d’Alger-Est.

Verdredi 17 mai, deux jeunes manifestants ont grimpé sur un fourgon de Police, au niveau de la Grande Poste, et ont jeté le policier qui tentait de les en empêcher.

L’identification du second auteur de l’attaque est toujours en cours.

Le suspect arrêté se trouve toujours garde à vue et sera présenté devant le parquet.

LIRE AUSSI APN: le départ forcé de Mouad Bouchareb