Dessalement d’eau de mer: revoilà Haddad avec les espagnols

ali haddad

A peine lancé l’avis de pré-qualification pour l’assistance et le suivi des projets des trois nouvelles stations de dessalement d’eau de mer, que les espagnols de Villar Mir commencent à s’agiter.

Ils veulent prendre au moins un projet sur les trois stations qui seront implantées à Skikda (70.000 m3 par jour), El Tarf (300.000 m3 par jour) et Alger (300.000 m3 par jour).

Pour la course au trésor, les gens de Villar Mir ont l’intention de s’associer avec Ali Haddad auquel ils ont voulu vendre leurs participations dans Fertial.

Haddad était également associé de Villar Mir à travers sa filiale FCC dans un projet de chemin de fer et dans la réalisation du stade de Tizi Ouzou.

En dépit de la gifle qu’ils ont reçu de la part du président Bouteflika, lors de l’annulation de la transaction portant sur Fertial, les espagnols tiennent toujours à leurs relations privilégiées avec Ali Haddad.

LIRE AUSSI Montage des véhicules: échec de la politique Ouyahia