Dessalement d’eau de mer: Haddad exclu

Haddad

La société La société Algerian Energy Company (AEC Spa), qui a lancé depuis octobre dernier une consultation restreinte pour la réalisation d’une station de dessalement d’eau de mer à Guerbes (Skikda), vient de fermer ouvertement les portes à Ali Haddad.

Pour AEC, le prestataire sélectionné  doit réaliser une usine de dessalement d’eau de mer produisant 22 mille mètres cube d’eau déminéralisée par jour, destinés à l’usine de phosphate et 48 mille mètres cube dédiés à l’alimentation en eau potable des localités voisines de Skikda.

Ali Haddad était très intéressé par ce projet, puisque l’Etat s’engage à acheter l’eau produite sur une durée de 25 ans.

Mais l’AEC vient de l’exclure à travers une masse de conditions techniques auxquelles ETRHB  ne peut pas répondre.

LIRE AUSSI Somiphos: le jackpot des transporteurs de Batna