Croissance du PIB: le massacre de Ould Kaddour

sonatrach

Habituellement source de croissance de l’économie du pays, Sonatrach, sous Ould Kaddour, est devenue une entrave à l’expansion du pays. Et pour cause, la production des hydrocarbures ne cesse de chuter alors que les principaux gisements de Hassi Messaoud, El Baguel et Hassi R’mel continue de subir un véritable massacre dans leur gestion.

En ce début de semaine, l’APS a rapporté, auprès de l’ONS, l’information se rapport à la faible croissance du PIB (0,7%) au second trimestre de 2018, en comparaison avec la même période de 2017.

L’organe étatique des statistiques a rapporté également un fait très grave pour le pays: la croissance du secteur des hydrocarbures s’est caractérisée par une baisse de 8,2% au 2ème trimestre 2018 comparativement à la même période de 2017.

LIRE AUSSI Alpap: nouvelle commande de papier