Crash de Boufarik: un deuil national de trois jours

crash boufarik

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a décrété mercredi, un deuil national de trois jours, suite au crash d’un avion des forces aériennes de l’Armée nationale populaire à Boufarik (Blida), annonce la présidence de la République dans un communiqué.

« A la suite du crash d’un Iliouchine des forces aériennes aujourd’hui à Boufarik faisant 257 victimes, le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a décrété un deuil national de 3 jours à compter de ce jour », précise la même source.

« Le président de la République a également ordonné l’organisation, vendredi 13 avril 2018, de la prière de l’absent à la mémoire des victimes », ajoute le communiqué.

Pour sa part, le vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), le général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, s’est déplacé sur le lieu du crash de l’avion de transport militaire assurant le vol Boufarik-Tindouf-Béchar survenu mercredi matin dans le périmètre de la base aérienne militaire de Boufarik (Blida), indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

 A cet effet, le général de corps d’Armée, Gaïd Salah « a interrompu sa visite d’inspection dans la 2ème région militaire et s’est immédiatement déplacé sur les lieux, pour s’enquérir de l’ampleur des dégâts et prendre les mesures nécessaires dans de pareilles situations où il a ordonné la désignation immédiate d’une commission d’enquête afin de déterminer les circonstances de l’accident », ajoute le communiqué.

Suite à ce tragique accident, le général de corps d’Armée « présente ses sincères condoléances aux familles des victimes tout en leur assurant son immuable compassion dans cette douloureuse circonstance », conclut le communiqué du MDN.