Corruption: quand Houda Feraoun achète Ennahar

houda feraoun

Directement impliquée dans les affaires de corruption concernant Algérie Télécom et Mobilis avec la société chinoise Huawei, la ministre des télécoms, Imène Houda Feraoun est en train d’acheter la paix médiatique.

Dès la semaine prochaine, des responsables de Mobilis et d’Algérie Télécom vont être auditionnés sur les deux projets FTTH et le remplacement, à Alger, des BTS de Mobilis. Sur les deux projets, on ne cite qu’un seul bénéficiaire: le chinois Huawei.

L’ancien P-dg de Mobilis, ZAIDI Sid-Ahmed devra être entendu en qualité de témoin, puisqu’il avait refusé d’exécuter les instructions de Houda Feraoun, qui l’a de suite démis de ses fonctions.

LIRE AUSSI Toufik, Bachir et Said Bouteflika: le parquet militaire ordonne le mandat de dépôt (DIRECT)

Pour taire ces affaires graves à l’Algérie a perdu des milliards de dinars, la ministre des télécoms a choisi d’arroser certains médias avec des campagnes publicitaires.

En ce sens, Ennahar TV a bénéficié d’une campagne de Mobilis et d’une autre d’Algérie Télécom. Une manière odieuse d’acheter le silence des médias.

Il est vrai que les médias de Anis Rahmani n’ont jamais été à la norme. Mais, cette fois-ci on ne sait plus où commence le chantage et où s’arrête l’achat du silence.

Affaire à suivre.

LIRE AUSSI Corruption: la justice enquête sur les Tahkout

1 Rétrolien / Ping

  1. Cour des Compes: ingérence dans les affaires des EP - e-Bourse d'Algérie

Les commentaires sont fermés.