Corps broyants: les égyptiens détrônent les tunisiens

La Société des Ciments de Sour El Ghozlane, filiale du groupe public Gica, vient d’attribuer un marché de fourniture de corps broyants, pour un montant avoisinant 1 million d’euro, au profit du fabriquant égyptien UCF.
Le fournisseur égyptien UCF a arraché, en novembre dernier, un autre marché de 300 tonnes de boulets de broyage ciment, au profit de la cimenterie de Chlef.
Le marché algérien des corps broyants était dominé particulièrement par un fournisseur tunisien, Safas.

LIRE AUSSI CNRC: la SAA pour assurer le patrimoine

Les corps broyants sont un élément très important des équipements internes des broyeurs, non seulement au point de vue du rendement, mais aussi d’un point de vue de l’usure.
En règle générale, la charge en boulets de broyage consiste en boulets de différentes tailles et de différentes qualités de matériaux.
Généralement, des boulets entre 125 et 30 mm sont utilisés.

LIRE AUSSI GIPEC: commande de 21.450 tonnes de papier Kraft