Coronavirus: près de 335 000 décès dans le monde

Covid-19

Depuis son apparition en Chine, la pandémie de coronavirus a infecté près de 5,3 millions de personnes dans le monde et tué 334 000 personnes. Les États-Unis sont le pays le plus touché par le nombre de cas et de décès (plus de 96 000) et continuent d’enregistrer un grand nombre de rapports quotidiens. En Europe, Covid-19 a tué plus de 170 000 personnes, dont plus de 36 000 au Royaume-Uni, 32 000 en Italie, 28 000 en France, 27 000 en Espagne et 8 000 en Allemagne.

Alors que l’Europe et les États-Unis ont commencé à lever l’interdiction, l’Amérique latine a enregistré de terribles progrès dans la pandémie, en particulier au Brésil, où le nombre de décès a dépassé le record de 20 000, un peu plus de 20 000. Selon les données du ministère de la Santé, au cours des dernières 24 heures 188 personnes sont mortes. Le Brésil est victime à 57% de coronavirus (35 000) sur le continent et est de loin le pays le plus touché d’Amérique latine. Cependant, la situation au Pérou, au Chili et en Argentine est également préoccupante. Le Pérou est un pays de 32 millions d’habitants. Depuis le début de la maladie, près de 110 000 infections et plus de 3 100 décès ont été enregistrés. Au Chili, de 57 000 cas ont été enregistrés, et les décès ont augmenté de 29% au cours des dernières 24 heures, passant à 589.

La pandémie contrôlée en Europe

En Europe, la pandémie est considérée comme étant sous contrôle, les bilans quotidiens sont généralement en baisse ou stables, et la tendance est à la levée progressive du confinement, plus ou moins rapide suivant les pays, des sévères restrictions prises au plus fort de la crise sanitaire. Des pays annoncent également des dates pour la réouverture de leurs frontières. Après l’Italie, qui a annoncé samedi qu’elle rouvrait à partir du 3 juin ses frontières aux touristes de l’Union européenne et annulait la quarantaine obligatoire pour les visiteurs étrangers, la Grèce a annoncé ce mercredi que la saison touristique commencera au 15 juin et les vols internationaux reprendront au premier juillet. Cinq pays d’Europe centrale (Allemagne, Autriche, Hongrie, Slovaquie et République tchèque) envisagent ainsi d’ouvrir les frontières entre eux vers la mi-juin. Les Européens renouent petit à petit avec ces plaisirs simples dont le confinement les avait privés depuis la mi-mars, comme de voir la mer.

LIRE AUSSI Analyse: Les 7 piliers du discours de Bensalah