Coronavirus en Algérie : la hantise des parents d’élèves

parents d'élèves

L’avancée du Coronavirus a engendré des réactions très différentes chez les algériens et chacun l’exprime désormais à sa manière. La peur est ressentie notamment chez les parents d’élèves qui ont commencé dès les premières annonces de l’épidémie à se rapprocher des établissements scolaires pour s’enquérir des mesures de prévention prises à cet égard.

 «Ces mesures ne sont pas très nombreuses» rapportent certains de ces parents qui indiquent qu’outre le fait de se laver fréquemment les mains et de se munir des solutions hydroalcooliques «il n’y a pas grand-chose à faire». Certains ont exigé (et obtenu) de l’école le lavage des mains toutes les quarante cinq minutes.  Pour faire face à cette situation beaucoup ont décidé de munir également leurs enfants de masques qu’ils sont autorisés à porter dans les classes lorsque des élèves sont atteints de toux ou de symptomes des la grippe.

Le port du masque qui était une image très rare en Algérie s’est ainsi très vite propagée dans les enceintes scolaires où il a été également noté un allègement des mesures qui frappent habituellement les élèves qui manquent les classes.

Plusieurs écoles, privées notamment, ont fait savoir aux enfants qu’il était plus prudent de s’absenter en cas de toux et de fièvre et que ces derniers pouvaient rater leurs cours sans être obligés de se justifier comme ils le faisaient auparavant.

Les parents eux n’ont pas attendu pour garder leurs enfants à la maison. Dès la fin des compositions, de nombreuses absences ont été enregistrées à travers de nombreux établissements. Les rumeurs  d’un changement dans le calendrier des vacances de printemps ont contribué à vider davantage les classes.

LIRE AUSSI CASTEEL: 1.200 milliards DZD évaporés

1 Rétrolien / Ping

  1. Air Algérie: suspension des vols vers Milan - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.