Conflit autour de la vente des génériques: les pharmaciens en grève le 12 juillet

Les pharmaciens ont annoncé aujourd’hui  une  grève nationale pour le 12 juillet prochain. Ce mouvement a été décidé, selon le président du Syndicat national des pharmaciens d’officine (SNAPO), Messaoud Belambri, après l’échec des négociations menées ce dimanche  avec la CNAS et la CASNOS.

La CNAS a décidé de supprimer les avantages octroyés jusqu’à présent en terme de prix des génériques.

La mesure de la CNAS impactera certainement tous les opérateurs du secteur de la pharmacie. Jeudi dernier, le président de l’Union nationale des opérateurs de la pharmacie (UNOP) Dr Abdelouahed Kerrar et la présidente de l’Association Algérienne des Distributeurs Pharmaceutiques (’ADPHA), Hassiba Boulmerka ont publié un communiqué pour dénoncer le projet.

Pour ces deux entités qui défendent le métier, cette majoration est partie intégrante du prix final aux consommateurs et qu’elle a été mise en place depuis quelques années afin d’inciter les pharmaciens d’officine à promouvoir auprès de leurs patients la consommation de médicaments génériques. En particulier, ceux d’entre eux qui sont fabriqués localement.

Le syndicat explique que le prix final du médicament intégrait une majoration de 10% pour chaque produit générique commercialisé et une autre de 10% pour chaque produit fabriqué localement. Cette mesure a encouragé les pharmaciens à proposer le générique aux patients pour stimuler la consommation de médicaments moins chers.

LIRE AUSSI Production record de 606.000 qx d’ail à Mila