Confinement: quel sort pour les SDF ?

boumerdes

Avec l’appel des autorités au confinement obligatoire, des personnes sans abris (SDF) et autres errants ou malades mentaux continuent leurs errements quotidiens. Sont-elles contaminés par le coronavirus? nécessitent-elles une hospitalisation? c’est autant de d’interrogations que les passants se posent.

Pour la directrice de l’action sociale (DAS) de Boumerdes, Mme Daci  »Nous avons organisés des sorties pour repérer ces personnes en situation de détresse, deux cas ont été relevés, mais les deux sont originaires de la wilaya et nous allons voir comment les réintégrer chez eux ou bien les placer dans une de nos structures » ajoutant » que  sur recommandation du Wali la commune de Boumerdes nous a mis à notre disposition  une bâtisse que nous sommes en train de réhabiliter et réaménager pour un éventuel accueil de personnes dans le besoin » et de préciser que ces personnes subiront des tests sanitaires qui détermineront si on les gardes en confinement et si les tests sont positifs ils seront transférés et mit en quarantaine au niveau d’une structure sanitaire de la wilaya.

Boumerdes dispose d’un centre d’accueil  pour femmes en détresse  à Naciria, en plus d’une structure d’accueil d’enfants abandonnés  en plus d’une structure légère réceptionnée depuis des lustres mais rarement utilisée ; on avance que c’est par manque de personnel spécialisé.

 « L’accès à ces centres se fera sur avis médical », en lien avec la DAS précise t-on .Depuis la mise en place des mesures de confinement  les associations  sont confrontées à l’arrêt de certaines de leurs activités, notamment les distributions alimentaires et repas chauds. L’ensemble des associations s’est tourné vers les opérations de désinfections et de sensibilisations.

A Thenia, deux association ont investi la ville depuis une semaine se consacrant à la désinfection avec des moyens très limités  avec des pulvérisateurs achetés sur leur propre argent de poche .Des dizaines d’associations à travers la wilaya ont prit le relais des pouvoirs publics dans la désinfection des cites et lieux publics .Le wali précisera que « Les structures d’hébergement doivent rester ouvertes afin de pouvoir continuer à héberger les personnes en situation de détresse ». Enfin un grand absent sur le terrain le croissant rouge Algérien.

Wahab

1 Rétrolien / Ping

  1. Produits alimentaires: recul de 15% de la facture d'importation - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.